Solution de géolocalisation : aspects techniques

Avant d’aborder réellement les aspects techniques de la solution de géolocalisation, il convient de faire un point rapide sur le « comment ça marche ».

La géolocalisation en quelques étapes

solution de geocalisationTout d’abord, un traceur détermine sa position géographique grâce à une technique de géolocalisation (GPS, GSM et/ou Wifi). Ensuite, il envoie ces données à une plate-forme logicielle qui traite cette information : elle positionne le traceur sur une carte. Toutes les informations (position, itinéraires, tournées…) sont regroupées dans le logiciel qui est accessible via un portail internet ou une application métier présente sur l’ordinateur.

Ainsi, il est possible de générer des rapports périodiques et d’optimiser la gestion de sa flotte. De même, une solution de géolocalisation permet les communications entre le poste de gestion et les véhicules dans un sens comme dans l’autre pour l’envoi d’une nouvelle mission, par exemple.

 

Traceur : trois modes de fonctionnement

On compte 3 types de terminaux différents pour une solution de géolocalisation. En fonction du type de terminal choisi, les fonctionnalités seront différentes :

  • Data loggers : ce traceur possède une mémoire interne afin de stocker les positions géographiques successives, il faut ensuite télécharger les données sur un PC manuellement.
  • Data pullers : lorsqu’on interroge ce tracker, il envoie sa position à la plate-forme de réception. Cependant, il ne le fait pas automatiquement, il faut lui demander.
  • Data pushers : ce terminal est le plus complet car il envoie automatiquement sa position à intervalles régulières. Il permet donc le suivi en temps réel des véhicules.


Plusieurs types de connexions pour la transmission de l’information

Les terminaux se connectent pour envoyer leurs coordonnées géographiques. Selon le type de terminal, il y a deux types de connexions possibles : GPRS ou Satellite.

La connexion GPRS, également appelée 3G, est celle utilisée par les téléphones portables. Elle est économique en cas de transmissions fréquentes mais présente des problèmes de couverture selon la zone où l’on se trouve. Il faut noter qu’en cas de non couverture le terminal ne peut transmettre les informations.

La connexion satellite quand à elle est plus coûteuse car elle sollicite une liaison à un satellite de télécommunication. Il faut donc la privilégier lorsque que l’on envoie peu de données et peu fréquemment mais que l’on a besoin d’une bonne couverture internationale. En effet, où que l’on se trouve, la connexion à un satellite de télécommunication est possible même en plein désert.

Il faut donc choisir le type de terminal et le mode de transmission des données en fonction de la solution en géolocalisation dont vous avez besoin. Pour être totalement sûr de ne pas faire d’erreur, il est préférable de comparer plusieurs fournisseurs de solution de localisation qui saura vous orienter.