Sécurité urbaine : la localisation gps aux premières loges

Comme l’évoque à juste titre Luc Strehaiano, Président de la CAVAM et maire de Soisy-sous-Montmorency, « la sécurité reste l’une des priorités forte des élus ». Assurer la protection des citoyens, stopper la délinquance, gérer le déploiement des forces de l’ordre sur le terrain sont des défis que les nouvelles technologies sont prêtes à relever. Dans cette mission, les outils de géolocalisation de véhicules ont toute leur place.

Objectif : optimiser les interventions des forces de Police

L’idée d’intégrer un système de traçabilité embarquée aux voitures et fourgons policiers est partie d’un constat simple : les effectifs de policiers étant limités, particulièrement de nuit, la rapidité d’intervention est totalement dépendante de l’optimisation de la flotte automobile.

Les actions :

  • Localiser chacun des véhicules de la flotte
  • Réguler les temps et zones de patrouilles de voitures
  • Augmenter la réactivité et la rapidité d’action

Les avantages pour les équipes de police véhiculées ?

  • Cartographie des zones de délinquances récurrentes et localisation des infractions
  • Pilotage optimisé des déplacements motorisés
  • Meilleure répartition des effectifs en fonction de zones plus ou moins prioritaires
  • Efficacité d’action et de réaction des patrouilles urbaines les plus proches

Réactivité et protection des agents, des axes prioritaires en terme de sécurité

Prioriser est indispensable pour assurer la sécurité urbaine.
Ainsi, le concept d’ « urgence » prend tout son sens. Les voitures équipées d’un boîtier de localisation embarqué sont instantanément informées et mobilisées dès lors qu’une infraction grave, une agression ou un cambriolage est repéré.

En revanche, en cas de tapage nocturne nocif au voisinage, un seul véhicule se déplacera et ce, uniquement lorsque les urgences urbaines du quartier auront été gérées.

Ce système est une incroyable opportunité de gain de temps.

  • Les agents, prévenus en temps réel peuvent alors se rendre sur le terrain en un temps moyen record et donc interpeller davantage de criminels et de malfaiteurs
  • Une patrouille ne sera pas missionnée à l’autre bout de la ville si d’autres collègues véhiculés et équipés sont plus près.

L’intérêt est tout aussi valable en cas de difficulté rencontrée par les policiers dépêchés sur place : grâce à un bouton d’alarme disposé sur le boîtier gps, un renfort immédiat leur est alors envoyé, garant d’un sécurité maximisée.

La CAVAM, pionnière en matière de modernisation et de sécurité urbaine

Soucieuse de garantir une sécurité urbaine à ses habitants les 8 communes de la CAVAM (communauté d’agglomération de la vallée de Montmorency) ont mis en place un nouveau service de géolocalisation pour les polices municipales du groupement.
Equiper les forces de l’ordre de la zone urbaine intercommunale à l’aide de moyens modernes, fiables et performants assure aujourd’hui un véritable déploiement policier et une efficacité d’action inédite. Sécurité des agents, rapidité d’action et fluidité des déplacements qui découlent de l’utilisation de la géolocalisation, permettent aux 90 gardiens de la paix de la CAVAM (30 véhicules dont 6 motos) d’assurer leurs missions avec efficacité.
La motivation initiale : être en cohérence avec le principe même de « police intercommunale » pour lutter plus efficacement contre la violence urbaine et la délinquance.