Qu’est-ce que l’informatique embarquée ?

 

La géolocalisation, exemple d’informatique embarquée pour PME

Les logiciels de géolocalisation automobile appartiennent au domaine de l’informatique embarquée. Grâce à des capteurs et à un boitier électronique installés dans le véhicule, ils traitent les données liées à la position GPS du véhicule ou à la consommation de carburant, ainsi que les messages et ordres de mission envoyés par le fleet manager.

Les informations peuvent être exploitées de manière conjointe. Par exemple, certains logiciels de géolocalisation débutent un guidage gps dès réception des coordonnées d’une nouvelle mission.

Caractéristiques de l’informatique embarquée

  • Les logiciels de géolocalisation font partie de la famille des « système critiques ».
    Un système critique est défini par la gravité des conséquences en cas de panne : blessés, morts, impact environnemental, etc.Les logiciels liés au transport (route, rail, voie aériennes), à l’énergie (nucléaire), à l’industrie pharmaceutique (fabrication de médicaments) ou aux systèmes de paiement électroniques constituent autant d’autres exemples de systèmes critiques.

  • Le haut niveau de réactivité exigé de ces logiciels est imposé par l’environnement. C’est la raison pour laquelle l’informatique embarquée fonctionne souvent sur la base d’un système en temps réel, comme l’illustre parfaitement l’exemple des systèmes de géolocalisation pour flotte automobile.

  • Les dispositifs d’informatique embarquée sont conçus pour fonctionner longtemps sans aucune intervention humaine, ce qui nécessite un degré d’autonomie élevé.

  • Du premier point (criticité du système) découle la nécessité d’un haut niveau de sécurité. Ceci se concrétise dans le cas des logiciels de géolocalisation par l’envoi d’un signal d’alarme au fleet manager en cas de tentative de vol du véhicule, et par l’activation automatique du système de localisation. Le système doit être capable de résister aux actes de malveillance et de désactivation irrégulière.