Technologies de géolocalisation : la localisation par gsm

Quel que soit le système de géolocalisation choisi, l’entreprise pourra consulter les différentes données via un logiciel hébergé sur le site ou disponible directement sur Internet en mode ASP. En temps réel, le responsable ou le chef d’entreprise peut consulter la position de chaque véhicule géolocalisé, voire de chaque téléphone portable géolocalisé si cette solution a été préférée. La localisation par gsm s’appuie en effet bien souvent sur la géolocalisation de portable.

Le logiciel permet d’accéder à de nombreuses options telles que l’envoi de messages textuels (SMS) à l’équipe nomade, l’accès à des rapports statistiques, la création d’alertes, etc.

 

Méthode de localisation par gsm n° 1 : différence de temps observé

Cette technologie, aussi appelée différentiel temps ou EOTD (Enhanced Observed Time Différence), repose sur un système relativement simple. Le téléphone mobile du salarié itinérant émet un signal qui est récupéré et renvoyé par la station mobile la plus proche. La différence de temps entre l’émission et la réception de l’onde GSM permet à un serveur externe de localiser l’emplacement du téléphone portable sur son réseau.

 

Méthode de localisation n° 2 : identification de cellule (Cell ID)

Pratique, simple et économique, cette technologie permet de localiser l’utilisateur qui se situe dans une zone couverte par le réseau grâce à l’identification de la cellule de son antenne mobile.

Cette technique est très rapide puisque la géolocalisation peut être effectuée en moins de 3 secondes. En revanche, elle est relativement imprécise puisqu’il y a une marge d’erreur :

  • de 200 à 300 mètres en ville lorsque le réseau est dense
  • de plus ou moins 10 kilomètres en campagne ou dans une zone rurale

Méthode de géolocalisation n° 3 : triangulation

Cette technique de localisation par gsm fait appel à l’antenne hertzienne du téléphone mobile de l’utilisateur. Trois relais émetteurs et récepteurs envoient des informations qui sont ensuite traitées et analysées. Les relais changent en fonction des déplacements du téléphone portable.

Pour être opérationnelle, ce type de triangulation implique que la carte SIM du mobile soit munie d’une application spécifique.

Par rapport à la géolocalisation Cell ID, cette technique est beaucoup plus précise puisque la marge d’erreur est relativement réduite :

  • 120 à 130 mètres en ville lorsque le réseau est dense
  • environ 5 kilomètres en campagne ou dans une zone rurale

En revanche, le temps de localisation est de 4 à 6 secondes en moyenne.