Un atout de la localisation de voiture : améliorer la productivité des commerciaux itinérants

A savoir
Localisez les véhicules de votre société avec un système de GEOLOCALISATION !
Suivez l’activité de vos équipes mobiles à distance et en temps réel !
  • Faites des économies en carburant !
  • Augmentez la productivité de vos équipes !
  • Améliorez la satisfaction de votre clientèle !

Utiliser la localisation de voiture peut être un véritable atout pour l’entreprise…à condition de l’utiliser à bon escient.

Prenons l’exemple des commerciaux : il est totalement interdit de « tracker » un VRP ou un cadre commercial, qui est théoriquement libre d’organiser ses déplacements. A partir du moment où le commercial respecte le programme prévu et qu’il remet un compte rendu à son employeur, le recours à la géolocalisation n’est pas justifié. Un dirigeant ne peut se servir d’un logiciel de position gps pour analyser les déplacements de son personnel a posteriori afin d’améliorer ensuite son organisation !

En revanche, comme la « gestion des effectifs » est une finalité acceptée par la CNIL, le recours à un système de localisation est autorisé lorsqu’il vise à synchroniser différentes données en couplant des outils tels que le GPS, le web ou le smartphone.

Imaginez par exemple qu’un de vos commerciaux se rende chez un de vos clients : à l’issue du rendez-vous, il va pouvoir remplir et envoyer son compte rendu via une application mobile synchronisée avec une cartographie web grâce à un logiciel de géolocalisation  dédié.

 

Accompagner son personnel sur le terrain grâce à la localisation de voiture

S’ils disposent de véhicules de fonction, les déplacements des forces commerciales peuvent être suivis pour permettre de contrôler le temps de travail effectué, mais aussi pour procéder à un véritable accompagnement sur le terrain.

La localisation géographique de voiture permet ainsi d’apporter des services supplémentaires au salarié mobile :

 

Plus de sécurité sur la route

Le commercial est facilement localisé en cas de panne ou d’accident, et le taux d’accident est réduit grâce à l’optimisation des tournées (moins de kilomètres à parcourir) et à la diminution de la vitesse.

Du côté de l’employeur, la géolocalisation permet de traquer certains comportements dangereux de conduite du chauffeur grâce à l’introduction de critères de surveillance tels que :

  • les excès de vitesse
  • les régimes moteur et la conduite en roue libre
  • les freinages d’urgence
  • les dépassements de temps de conduite

La localisation de véhicules de fonction permet ainsi de réduire certains coûts (carburants, entretien, voire prime d’assurances) mais aussi de renforcer la sécurité des chauffeurs et des usagers.

En prime, la réduction du temps passé sur la route et l’optimisation des itinéraires diminuent la fatigue du conducteur et constituent une source d’économies pour l’entreprise.

 

La prise en compte des heures supplémentaires

C’est un argument essentiel à mettre en avant lors de l’installation d’un système de localisation automobile dans l’entreprise : les heures de travail effectuées vont pouvoir être comptabilisées de façon totalement transparente.

En effet, sans service de localisation de voiture, il est parfois difficile d’évaluer avec précision la réalité et le nombre d’heures supplémentaires qui ont pu être réalisées par les salariés itinérants. Un rendez-vous qui se prolonge, un trajet rallongé à cause de déviations ou d’embouteillages vont avoir un impact sur la durée de travail du personnel. A l’inverse, les Ressources Humaines doivent pouvoir s’assurer que les heures supplémentaires signalées correspondent à du travail effectivement réalisé.

 

Une communication simplifiée avec le siège

La qualité de la communication entre le siège et le personnel itinérant est considérablement améliorée par la géolocalisation :

  • gain de temps pour l’équipe de managériale de l’entreprise : une simple connexion à une interface dédiée suffit pour connaître la position gps des voitures en mission
  • réduction des frais de communication d’environ 15 %
  • amélioration des conditions de travail du salarié qui n’est plus dérangé en permanence par les appels du siège

Un planning optimisé et évolutif

La feuille de route des forces de vente ou de de vos techniciens mobiles est totalement optimisée en fonction des paramètres locaux : les indications topographiques, la durée du trajet, les ralentissements prévus, la durée des visites…

Mais les systèmes de localisation de véhicules vont encore plus loin puisqu’ils permettent d’adapter et de faire évoluer la feuille de route en fonction de changements imprévus. Le représentant de commerce peut en effet visualiser très simplement les contacts qui se trouvent dans la zone géographique couverte. Cela simplifie l’organisation de sa feuille de route en calculant le trajet optimal pour s’y rendre et améliore sa rentabilité puisqu’il peut facilement rebondir en cas d’annulation de rendez-vous ou s’il a accumulé du retard (entretiens plus longs que prévu avec des clients).

Pour récupérer un temps précieux, les postes parasites sont aussi réduits au minimum. La déclaration ou le compte rendu journalier est automatique et instantané : le gain de temps est en moyenne de 50 minutes pour une semaine de 5 jours. En fin de mois, cela représente donc près de 4 heures dégagées pour des tâches réellement productives.

Le chef d’entreprise peut donc utilement communiquer sur ces avantages auprès du personnel pour valoriser l’utilisation de la géolocalisation de voitures. Loin de l’image négative ressentie par les salariés, qui ont parfois l’impression d’être espionnés, elle permet au contraire d’instaurer une véritable relation gagnant/gagnant.

 

Sanctionner les comportements abusifs

Un système de localisation de voiture est un outil précieux pour repérer et permettre de sanctionner les comportements abusifs tels que l’utilisation d’une voiture de fonction pour un usage strictement personnel.

La jurisprudence en la matière est unanime : lorsqu’un salarié utilise sa voiture professionnelle pour un usage privé, il commet une faute vis-à-vis de son employeur, peu importe son ancienneté ou le poste qu’il occupe dans l’entreprise !

Ainsi, un cadre qui demande régulièrement le remboursement des frais d’essence pour des déplacements sans rapport avec son activité est coupable d’une faute grave. La Cour de Cassation, dans un arrêt du 30 juin 2010, a donc considéré que le licenciement de ce directeur commercial pour faute grave et sans versement d’indemnités était légitime.